5 Impression

  • Ce module ne sert que si vous imprimez vous -même vos photos sur une imprimante chez vous .




    A gauche on a l'aperçu des modèles , qui permet de positionner les images sur la page , une seule ou plusieurs selon ce que vous choisissez.


    Au centre le modèle avec les photos mais aussi le nom de l'imprimante de sortie et le format de papier



    Donc ici dans l'exemple j'ai pris un modèle avec une seule image par page , donc si je sélectionne trois photos , il y aura trois pages d'impression de créées.


    A droite on a



    une seule image par planche de contact , c'est évident une seule image mais si je prends une planche de contact avec trois photos, je tombe dans la collection personnalisée vu que je choisis moi-même trois photos. Et si dans la planche de contact une photo , je sélectionne plusieurs photos , je bascule dans un modèle que je crée moi-même.



    Je peux faire une bordure ou un contour interne et pour le contour choisir la couleur



    Au dessus de la photo , vous voyez la règle et vous pouvez décider les unités de mesure ici c'est en cm .

    MAgnétisme de la grille , si on a plusieurs photos et qu'on essaie de les aligner , le magnétisme permet si on se rapproche du bord droit d'avoir tous les bords droits sur le même alignement et même si lorsque vous déplacez la photo et que vous relachez trop tôt de la souris mais vous êtes proches du bord , de s'aligner automatiquement sur le bord.


    Repère affiche ou non les repères . Le plus important pour moi est de garder les repères de fond de page perdu , car la plupart des imprimantes ne sont pas capable d'imprimer directement sur les bords.



    permet d'ajouter des cellules pour y mettre des photos quand la page est construite. Ensuite il est plus facile de manipuler la cellule avec la souris qu'avec les curseurs ici




    Vous pouvez définir un logo et l'insérer sur la page ou choisir la couleur de fond.

    Le filigrane est possible .

    La différence entre le filigrane et la plaque d'identité est que le filigrane se met sur chaque photo , la plaque d'identité une seule fois par page.

    Ainsi qu'un trait de coupe pour chaque photo , si vous désirez prendre votre cuter et couper chaque photo sur la planche.


    Ici on peut modifier les paramètres de l'imprimante , sa résolution , la netteté peut être faible, standard ou forte , on peut définir si vous imprimez sur un papier mat ou brillant.


    On peut également utiliser des profils spécifiques , si vous les avez pour votre imprimante ou si vous avez calibré votre imprimante ou si suivant le papier vous avez un profil spécifique.


    Et pour finir , on peut même changer la luminosité ou le contraste si votre imprimante donne des sorties trop claires ou trop foncées mais si on est à ce stade , il y a un problème avec votre choix de papier , de cartouche d'encre ou de driver employé.


    ::attent6:: L'impression par soi-même n'est pas si simple . Il est fréquent d'avoir des différences entre le rendu écran et le rendu papier , ce qui oblige à trouver des profils , appliquer des correctifs , sans penser au coût des encres et du papier. Personnellement , je n'imprime plus moi-même . Il y a assez de choix sur internet pour avoir des impressions parfaites à coût contenu.


    Si maintenant , vous voulez faire des planches pour les faire imprimer par des labos pro,



    Au lieu d'imprimante , vous mettez jpg



    La netteté d'impression peut être augmentée car comme le papier "boit" un peu l'encre, il y a une diminution de la netteté mais c'est variable d'un labo et papier donc l'intérêt de passer par les mêmes labos car vous connaissez leur manière de travailler, si vous ne savez pas laisser sur faible.


    Gestion des couleurs , on en parle largement dans épreuvage d'écran.

    Mode perception ou relatif :

    On sait que lightroom travaille en mode prophoto (enfin un mode adobe proche du prophoto pour être exact) et que donc quand on imprime on se retrouve avec des couleurs que l'imprimante n'est pas capable d'imprimer. Alors les mathématiciens nous ont fait deux solutions pour imprimer les couleurs non imprimables .


    imaginons que en prophoto , lightroom connait 4000 vert et que dans l'impression on peut imprimer 3500 vert , que faire des 500 verts très saturés ?


    soit en mode relatif , tout les verts trop saturés seront imprimés comme le vert le plus saturé que l'imprimante peut faire.

    soit en mode perceptif , le vert le plus saturé de lightroom devient le vert le plus saturé que l'imprimante peut faire et donc les verts entre 4000 et 3500 de lightroom deviendront des verts 3500-3400 de l'imprimante , comme cela on tente de préserver des dégradés mais d'un autre côté si on recherche les couleurs justes , même la couleur 3500 de lightroom que l'imprimante sait reproduire , se retrouve décalée . Donc si on est dans le paysage et autre le mode c'est perceptif , si on est dans la recherche des couleurs les plus justes possibles , photos de produits par exemple on va vers le relatif. Donc dans le doute, mettez perceptif.



    Réglage d'impression : dans le mode jpg je ne vois pas l'intérêt de le faire car vous le faites à l'aveugle, normalement avec l'épreuvage d'écran et les options que vous venez de mettre , le résultat devrait être bon, sinon c'est que votre écran est trop clair ou trop foncé mais on aurait dû vous le dire déjà pour des photos que vous mettez sur internet forum et autres.



    ::attent002::Je sais qu'on insiste fort sur l'impression et sur les profils et pourtant la plupart des impressions se passent bien par des personnes qui ne connaissent rien des profils couleurs et qui y vont en tâtonnant. La raison principale est que le problème vient uniquement sur des couleurs Très saturées et que donc sur la plupart de nos photos cela ne se voit que très peu. Sur du paysage , on a des mers bleue de bleue ou le jaune pétant des couchers de soleil qui est légèrement altéré. Par contre en photo de produit vêtement et autre cela peut causer des problèmes.

    Donc je ne dis pas que cela ne sert à rien mais il faut être avancé et être dans la reproduction des teintes justes pour que cela ait un sens. Si votre premier boulot sous lightroom est de modifier la balance des blancs , la petite altération lors de l'impression ne devrait pas vous pourrir la vie.