raw, jpg, 16 ou bits , adobe rvb, le rvb , Voila les réponses

On va commencer par de l'informatique de base.


En informatique , on a uniquement des 0 ou des 1. C'est le bit qui n'a que deux valeurs


Si on prend 8 bits , on a donc une succession de 2 valeurs (0 et 1) 8fois , ce qui donne 256 valeurs.

Si on prend 2 x 8bits = 16 bits , on a donc une succession de 2 valeurs (0 et 1) 16 fois , ce qui donne 65000 valeurs.


Donc si on prend un fichier brut qui sort d'un appareil photo ( ce qu'on appelle un RAW) on a un fichier qui contient les couleurs rouge, vert , bleu sur 16 bits donc 65000 valeurs possible pour le bleu , 65000 pour le rouge , 65000 pour le vert


Le fichier qu'on affiche sur internet est un fichier JPG , le fichier JPG fait deux choses , les couleurs de pixels sont codées sur 8 bits donc on a 256 valeurs pour le rouge , 256 valeurs pour le valeurs pour le bleu , 256 valeurs pour le vert mais le fait de passer en 8 bits fait que la taille du fichier diminue de beaucoup , la deuxième chose que fait un jpg dépendra de la compression que l'on met , on peut en effet choisir la qualité , haute, moyenne , basse et pour se faire des pixels contigus qui ont plus ou moins la même couleurs sont réduits à une couleur unique , donc si on a des bleus très proches , le jpg compressé ne contiendra qu'un seul bleu en 8 bits.


En 16 bits
En 8 bits
En 16 bits converti à partir du 8 bits
R=0
B=0
V=2
R=0 , B=0,V=0
R=0 , B=0,V=0
R=0
B=2
V=0
R=0 , B=0,V=0 R=0 , B=0,V=0
R=2
B=0
V=0
R=0 , B=0,V=0 R=0 , B=0,V=0
R=0
B=0
V=1
R=0 , B=0,V=0 R=0 , B=0,V=0
R=1
B=0
V=0
R=0 , B=0,V=0 R=0 , B=0,V=0
R =0
B=1
V=0
R=0 , B=0,V=0 R=0 , B=0,V=0


J'ai fait un petit tableau pour bien me faire comprendre et ce tableau est juste le début des valeurs de couleurs , je devrais le faire pour 65000 valeurs de bleu, de vert et de rouge .

Donc on voit qu'on a des tons pas très différents en 16 , si je passe ces valeurs en 8 bits , ils auront tous la même valeur , donc j'ai perdu ma petite nuance de bleu , vert ou rouge. Si je repasse ce fichier en 16 bits à partir du 8 bits, les nuances sont également perdues.



Donc clairement , si vous utilisez des programmes de retouche, il faut faire du raw (16 bits) pour avoir le meilleur résultat et sortir le JPG uniquement quand vous êtes content du résultat. Un fichier JPG permet d'éclaircir ou assombrir UN PEU mais la retouche est nettement meilleure en 16bits et la correction de couleur est plus compliquée en JPG surtout si on a des couleurs semblables comme le bleu du ciel qui est souvent un dégradé de bleu donc des nuances proches de bleu que le jpg va rendre identique et donc difficile à traiter. Idem pour la peau d'une personne qui est un dégradé de rose.


EN fait actuellement , le fichier raw est soit du 12 bit ou du 14 bit, sur les appareils reflex haut de gamme , on peut choisir un des deux types. IL faut regarder la dynamique du capteur (l'article ici) pour savoir lequel employer , si votre capteur permet une dynamique en dessous de 13 , on peut se contenter du 12 bit , si elle est supérieur à 13 , il vaut mieux prendre du 14bits , le fichier est plus gros mais on aura plus de valeur dans les très clairs et très sombre ce qui va permettre au programme de dérawtisation de retrouver des valeurs dans ses deux parties. Si la dynamique du capteur est de 12 (on parle de 13 car l'oeil humain n'est pas capable de voir une différence de +ou - 1 EV ) , les images sorties d'un raw 12 ou 14 sont identiques .


Si on sort du JPG , on nous demande de choisir entre le sRVB ou l'adobe RVB , pour le raw cela ne change rien , c'est en sortie du programme de dérawtisation qu'on devra choisir.



Voici toutes les couleurs que l'oeil peut voir et les triangles montrent les couleurs que les 3 grands profils peuvent enregistrer. On a donc du plus grand au plus petit , le prophoto, l'adobe RVB, le sRGB.

Le problème vient de nos écrans et de nos imprimantes qui ne sont pas capables d'afficher du prophoto , un bon écran montre le sRVB complet , des écrans haut de gamme 98% de l'adobe. Le problème est souvent pire pour nos imprimantes sauf très haut de gamme qui ne savent pas toujours reproduire le sRGB dans les couleurs les plus saturées .



Voici ce qu'une imprimante standard d'imprimerie peut reproduire et ce qu'une jet d'encre haut de gamme à 11 encres peut reproduire.

::attent002::Si on imprime soit même ou si on imprime par une firme normale , le sRGB suffit largement

Si on a une imprimante haut de gamme ou une société d'impression haut de gamme on peut se permettre le adobe sRGB pour avoir plus de nuances , en sachant qu'il vaut mieux aussi avoir un écran haut de gamme capable d'afficher les couleurs qui seront imprimées.


Mais :!: pour diffuser une image sur Internet , c'est toujours en sRGB car pour la plupart des explorateurs internet , une photo de base c'est du sRGB et vous allez avoir des couleurs différentes


voila un exemple entre du sRVB à gauche et de l'adobe à droite de la même image mais avec deux profils différents.


En sortie de programme de dérawtisation , personnellement je suis en sRGB , si on voit une différence c'est dans les couleurs ultra flashy et comme 95% de mes photos sont pour l'internet , je ne vois pas l'intérêt de manipuler une photo en prophoto , d'ensuite faire la conversion pour ensuite la modifier pour qu'elle soit présentable en sRGB.

Comments