La couleur en photographie

La couleur en photographie se présente sous trois forme différentes.


La première forme est simplement l'utilisation des principes physiques et de l'utilisation des principes physiques de la constitution d'une couleur , la seconde est la synthèse additive principe de fonctionnement d'un écran et la troisième la synthèse soustractive qui est le principe d'impression d'une photo.


1) Le mode TSL ou teinte saturation luminance

Ce mode est indépendant du support qu'on imprime ou qu'on diffuse la photo, cette manière est reprise par tous les programmes photos ou vidéo.



On se retrouve ici dans le sélecteur de couleur de photoshop mais on retrouve cela dans pratiquement chaque programme photo, video ou de photocomposition.


La teinte c'est ce que nous appelons couleur , le rouge, le vert, le jaune .....



Cela se change par le sélecteur de teinte .


Pour chaque teinte , on peut modifier la saturation . On change sur le carré de droite à gauche pour donner une couleur plus ou moins saturée , ici dans l'exemple ci dessus , nous avons une teinte rouge saturée à 0% et à luminance 100%.


Même teinte mais saturation à 50% , vous voyez la couleur dans le petit rectangle en haut à droite.


même teinte mais saturation à 100%


Le troisième facteur ici est donc la luminance ou luminosité , dans l'exemple ci-dessus nous avons donc un teinte , une saturation à 100%, une luminosité à 100%.



ici la luminosité est à 50%


ici, luminosité à 0 , nous avons du noir. Normalement le noir n'est pas une couleur au sens physique du terme mais en photo , on considère le noir comme une couleur.



Une autre manière de représenter la teinte saturation luminance ou TSL en abrégé est la roue chromatique


on retrouve la teinte sous forme d'une rouge avec l'intérieur qui donne la saturation . Le TSL permet de coder l'entièreté du spectre visible. et c'est pour cela que vous voyez que la teinte est exprimée en degré.



La synthèse additive


Normalement , on a dû vous apprendre à l'école , le principe des couleurs primaires et comment à partir de ses couleurs primaires on fabrique d'autres couleurs. Ces principes sont vrai pour une feuille de papier blanche mais pas pour un écran noir.

Pour un écran noir , les trois couleurs primaires sont le Rouge , le Vert et le Bleu , RVB en français , RGB en anglais.


si sur un écran on mélange , du rouge et du bleu , on a du cyan. Du vert et rouge , du jaune et du bleu et vert donne le cyan. Le mélange des trois couleurs primaires donnant du blanc.



sur le sélecteur de couleur , on peut donc retrouver les cases RVB et pour chaque couleur , entrer une certaine valeur .


Le noir est fait par 0,0,0. Comme on utilise des fichiers 8 bits , il y a 256 valeurs et donc la valeur maxi vu qu'on utilise le 0 est 255. Si on reprend des exemples du dessus , on voit que le blanc est 255,255,255. Valeur maximale.

Donc chaque couleur peut être codée aussi par sa quantité de rouge, vert bleu.

En dessous des trois couleurs , vous voyez le sigle # qui en une seule valeur donne le codage des trois couleurs. Dans beaucoup de tutos sur internet , on vous donnera cette valeur pour vous indiquer la couleur , en sachant qu'en fait on vous donne le RVB.





La synthèse soustractive



C'est le principe qui existe sur une feuille blanche , les trois couleurs primaires alors sont le Cyan , le Magenta , le Jaune auquel on ajoute le Noir car le mélange des trois couleurs donnent du maron foncé et pas vraiment un beau noir. C'est le CMJN ou quadrichromie.

Donc pour une imprimante , vous allez avoir des cartouches de ses couleurs et les personnes qui font de l'impression parleront le plus souvent en terme CMJN.


Le problème de l'impression


Je sais qu'on est dans une approche de base et pourtant j'introduis ici le problème de l'impression car c'est quelque chose que vous allez être confronté directement lorsque vous faites un tirage photo.


Vous voyez que si je prends un rouge 100% en saturation et 98% en luminosité , il y a un attention.


Cet attention veut dire que la couleur ne sera pas reproductible sur du papier blanc. SI je clique sur le attention,


on voit que le meilleur rouge imprimable est donc un 358, 88 en saturation et 93% en luminosité.


Ce rouge maximum est différent d'une machine à l'autre , d'une marque à l'autre et normalement , si vous imprimez vous devez utiliser un profil ICC qui permet de connaitre les valeurs maximales que la machine est capable d'imprimer. Donc si vous imprimez des couleurs très saturées , il est fréquent que l'impression ne soit pas au niveau de ce que vous voyez à l'écran.



A noter aussi , que les écrans plus bas de gamme sont incapables parfois de reproduire l’entièreté du RVB aussi , on trouve des remarques du genre 98% du rvb , pour des écrans haut de gamme on parle de 98% de l'adobe rvb qui permet d'afficher des couleurs encore plus saturées que le RVB mais je m'arrête ici vu qu'on est pour les débutants, mais cela permet de savoir quand on achète un écran où on se situe dans la restitution des couleurs.

Comments