Le choix d'un boitier

Le choix d'un boitier est souvent un choix compliqué , plusieurs facteurs vont intervenir dans ce choix qui est parfois aussi un choix illogique , coup de coeur où on veut se faire plaisir.


Première chose à dire , il n'y a pas vraiment un mauvais boitier , c'est poussé dans les retranchements qu'on distingue les faiblesses et les atouts d'un boitier. Il ne faut pas oublier que pour faire une bonne photo , le photographe reste plus important que le boitier et que le boitier ne fait pas tout , l'objectif aide aussi.


Il est donc illusoire d'acheter un très bon boitier pour mettre un objectif bas de gamme, c'est l'ensemble des deux qui donnent le résultat.


Les types de capteurs




Full Frame ou plein format


APS-C


Micro 4/3


Les capteurs un pouce


Les capteurs encore plus petit


Voici les capteurs les plus fréquents, on se rend compte que la surface du capteur diminue de beaucoup entre un plein format et un capteur un pouce par exemple . Cette diminution de surface permet une miniaturisation du boitier et de son poids.



Les critères de choix


1) le flou d'arrière plan


Le flou d'arrière plan dépend du type de capteur mais pas uniquement. Il dépend également de la distance de prise de vue , de l'ouverture de l'objectif et de la focale de l'objectif.

Si les trois facteurs qu'on a énoncé sont égaux , un capteur full frame donnera plus de flou d'arrière plan qu'un APS-C , un APS-C plus qu'un 4/3 , un 4/3 plus qu'un capteur un pouce.


Mais il est possible de faire du flou avec n'importe quel capteur en changeant un ou plusieurs autres paramètres. Si la recherche est dans le flou d'arrière plan pour des portraits et autres , le capteur full frame est le maitre achat..


2) le nombre de pixels


Actuellement , la plupart des APN tourne autour de 20 millions de pixels. Il existe cependant une exception les capteurs plein format de plus de 40 millions de pixels. Ce type de capteur permet deux choses , la prise de poster de 2m de large , le fait que le capteur plein format peut devenir un capteur APS-C de 18 millions de pixels, ce qui permet de faire de l'animalier quand c'est nécessaire et du flou d'arrière plan quand on le désire. Ce type de boitier très cher permet de se passer d'un boitier APS-C quand on en a besoin.



3) Le bruit




Voila un exemple pris chez DXO qui analyse chaque boitier et donne ses performances point de vue iso , à partir de quand le bruit va devenir réellement visible sur un tirage A2.

On se rend compte que si la différence est faible entre 896 et 1062 , il faut avoir de bons yeux pour faire la différence mais quand on voit 2853 , il y a une différence clairement visible si on monte en ISO . L'apparition de grain coloré ou gris se fera nettement plus tôt sur les deux premiers boitiers.

Le bruit est sur ce qu'on travaille le plus aujourd'hui chez les fabricants , lors de la sortie d'une nouvelle gamme , en général le bruit est améliorer. Il FAUT donc comparer des boitiers de même génération, cependant si à chaque sortie de boitier , on trouve sur les forums des testeurs amateurs qui trouvent que le bon en iso est terrible et que le bruit est nettement mieux sur le nouveau modèle, ce n'est pas si vrai que cela




A gauche un d500 , un aps-c nikon de dernière génération et à droite un d90 , un Aps-c Nikon d'il y a dix ans , trois générations entre les deux et on voit que les chiffres sont meilleurs mais pas non plus transcendants.


Si on prend les capteurs plein format de dernière génération et que l'on compare Sony, Nikon et Canon , on obtient





Des valeurs vers 3500 pour le Sony , 3000 pour le canon 2700 pour le Nikon, actuellement en 2017 , Sony avec ses capteurs a pris un peu d'avance.


Donc pour avoir un ordre de grandeur , ces chiffres étant à affiner par boitier.


Un capteur full frame entre 3500 et 2500

Un capteur APS-C entre 1300-1000

Un capteur 4/3 entre 1000-700

Un capteur un pouce entre 400-600 isos


Ceci pour l'apparition du bruit mais il faut avouer qu'il y a eu des progrès quand même dans la montée en ISO , un boitier récent à 6400 isos a moins de bruit qu'un boitier ancien même si l'apparition du bruit n'a pas changé de beaucoup.


Il faut aussi savoir que le fait de diminuer la taille d'une image est le meilleur débruiteur qu'il puisse exister. Le fait de passer une image de 6400pixels de large en 2000 pixels de large , fait disparaitre une bonne quantité de bruit, donc il peut y avoir un avantage à utilser un capteur plein format de plus de 40 millions de pixels.

Le bruit est réellement un critère de choix et principal si vous faites beaucoup de photos en base luminosité , sport à l'intérieur par exemple .


4) L'étendue de la gamme entre les blancs et les noirs


Sur un coucher de soleil par exemple , on va avoir du blanc très blancs du soleil et du noir de l'avant plan ou ce qui est en contre jour. Les boitiers ont une capacité maximales entre un ton noir vrai noir et un ton blanc vrai blanc , ceci est exprimé en EV



Voici un exemple toujours issus de DXO , on estime qu'il faut au moins une différence de 1 ev pour que cela soit visible sur la photo. Donc si on fait du paysage , cette donnée est très importante . A noter que ce chiffre est donné pour du 100iso, et que la gamme dynamique diminue avec les isos. Donc ici aussi , si vous faites des photos en intérieurs à haut iso , regarder la courbe à iso élevé pour connaitre la plage dynamique. Par exemple , canon n'a parfois pas une très bonne valeur de base mais si on monte en iso , la gamme dynamique s'effondre moins vite que d'autres boitiers. Ici encore un choix suivant le type de photo que vous faites souvent.


5) La gamme de couleur




Encore un exemple issus de dxo , on mesure aussi la quantité de détails de couleurs que le boitier peut reconnaître, une différence de 1 bit est nécessaire pour voir une différence sur la photo. Particulièrement important en portrait ou en paysage.



6) Viseur électronique ou pas (EVF en anglais)


Poste qui déclenchent les passions. Les viseurs électroniques ont fait de réels progrès , donc si vous avez essayé un viseur électronique il y a deux ou trois ans , l'amélioration est notable. Le viseur électronique permet le plus souvent de diminuer poids et encombrement. Il permet de voir la photo que l'on vient de prendre pendant quelques secondes dans le viseur sans devoir regarder l'écran arrière. Il permet aussi d'avoir l'histogramme dans le viseur , les zones de mise au point surlignées Sur les nouveaux capteurs , la mise au point se fait sur le capteur quand il y a un viseur électronique.

Cette mise au point sur le capteur permet différentes avancées :

la rapidité de la mise au point

la zone de mise au point est nettement plus grande que sur un viseur classique , ce qui permet par exemple de faire la mise au point sur les tiers souvent impossible sur des reflex classiques sauf à déplacer son cadrage.

la mise au point sur l'oeil pour les portraits ou les visages.

Une meilleure netteté pour la vidéo.


Quels sont les inconvénients ?

La durée de la batterie , le viseur consommant pas mal d'énergie . Une moyenne de 400 photos par batterie bien que les derniers Sony ont porté l'autonomie à 800.

Certains porteurs de lunette ou de problème oculaire se plaignent de l'EVF , donc à essayer impérativement

L'habitude , on utilise les viseurs classiques depuis des décennies.







7) Le poids


Le poids est souvent un argument prépondérant dans le choix du boitier. Le poids du boitier est important certe mais c'est plutôt l'association boitier+objectif qu'il faut prendre en compte.


Prenons le cas d'un sony full frame avec evf électronique et un nikon viseur classique , le boitier sera plus léger sur le sony de 100/200 grammes mais les objectifs que l'ont met sur ces boitiers ont sensiblement le même poids , Donc quand on reste sur le même type de capteur , la différence de poids se résume à 100-200 grammes.


Par contre si on change de capteur les différences deviennent nettement plus grandes.


prenons le cas que l'on veut avoir un 600mm sur un boitier


Un boitier fullframe plus un objectif de 600mm pèse environ 3kg (je ne parle pas ici d'objectif superlatif encore plus lourd)

Un boitier Aps-c plus un objectif de 400mm (qui donnera 600 avec le facteur de crop) pèse environ 2kg

Un 4/3 avec un objectif de 300mm pèse 1,5kg

un capteur 1 pouce pèse environ 1kg


Pour les capteurs un pouce la différence est encore plus forte car on a un objectif 24-600 ou 24-400 pour ce poids de 1kg alors qu'il faut ajouter un ou deux objectif supplémentaire sur un fullframe ou aps-c ce qui revient à ajouter un autre kg dans le sac à dos.


Il faut également prendre attention à la prise en main du boitier , si le boitier est trop petit et qu'on doit ajouter un grip (une batterie supplémentaire plus les réglages pour du portrait) pour la prise en main , le fait que le boitier soit plus léger n'offre aucun avantage.


Donc pour moi , le poids du boitier dans le même format de capteur n'a aucune importance.



8 ) Les objectifs


Le choix d'un boitier peut également se faire en fonction des objectifs disponibles , si vous voulez par exemple un 150-600mm sigma pour faire de l'animalier , cet objectif n'existe pas en monture Pentax . Si vous êtes à la recherche de macro x2 , on doit se tourner vers canon qui a ce type d'objectif.

On peut également désirer avoir des objectifs au piqué superlatif (au prix aussi ) par exemple le meilleur 70-200 2.8 est de marque Sony pour le moment.

Chaque marque a son système d'objectifs , parfois grâce à des adaptateurs on peut mettre un objectif d'une marque sur un boitier d'une autre marque , mais souvent toutes les fonctionnalités ne se retrouvent pas. Il existe des marques tiers comme Tamron et Sigma par exemple mais un tamron 150-600mm a soit une monture pour canon soit pour nikon .

Certaines marques par exemple canon ou sony plus récemment ont changé la connectique , une nouvelle gamme d'objectif est donc nécessaire et parfois cela prend quelques années pour que la gamme soit complète. Par exemple sur les derniers Sony actuellement on n'a pas un 600mm sauf si on passe par un adaptateur. Cela sera corrigé bientôt mais cela peut être un frein.


Le dernier problème des objectifs est qu'au sein d'une même marque , on peut avoir des objectifs pour full-frame ou pour aps-c . Un objectif pour aps-c ne peut pas être monté sur un fullframe sinon on aurait toute la zone extérieure noire. L'inverse est normalement possible. Donc si on achète un aps-c et que plus tard , on veut passer au fullframe , la plupart des objectifs que l'on a acheté sont à changer également.


9) Capteur stabilisé


Soit les firmes ont fait un choix de stabiliser les objectifs ou de stabiliser le capteur. La stabilisation du capteur est plus efficace sur les petites focales , sur l'objectif pour les focales plus élevées. Donc je dirais match nul.


10) La longueur focale des objectifs


La longueur focale des objectifs est exprimée en équivalent sur un Full frame . Un objectif de 300mm sur un fullframe devient un 450mm sur un aps-c (facteur 1,5 chez nikon ou 1.6 chez canon) , il devient un 600mm sur un micro 4/3 (facteur de x2) , il devient un 810 mm sur un capteur un pouce. Donc à même taille d'objectif et à même poids , plus on prend un capteur petit plus l'objectif devient un téléobjectif puissant. L'inverse est également vrai , il faut sur un 4/3 avoir un 7mm pour faire un ultra grand angle de 14mm . Cela donne une différence énorme sur le poids boitier +objectif.

On doit également vérifier la disponibilité de la longueur focale qu'on aimerait avoir pour le modèle du boitier choisi.


10) L'étanchéité


Les boitiers sont parfois tropicalisés plus ou moins de manière efficace. Si on utilise l'apn dans des environnements hostiles , jungle, embruns .... ce paramètre doit être pris en compte et idem pour l'objectif.

A ma connaissance , aucun apn à objectif interchangeable ne peut aller sous l'eau sans un caisson ou une pochette hermétique. Il existe des boitiers un pouce qui le permette.



11) le prix

Bien souvent , on regarde le prix d'achat mais c'est un peu réducteur. Je vous conseille de faire le prix du boitier , plus le prix des objectifs que vous avez envie d'acheter immédiatement ou plus tard. Par exemple si vous hésitez entre un canon x et un nikon y , ajouter le prix des objectifs et cela vous donne une idée de la somme globale pour avoir le matériel que vous avez envie. Les objectifs haut de gamme ont des prix différents chez canon, nikon et sony. Parfois , on croit à tord qu'un objectif de 4/3 coûte moins cher vu que plus petit mais la miniaturisation à un coùt et donc suivant ses besoins en objectif un 4/3 peut revenir plus cher ou pas qu'un aps-c.

On peut également lorgner sur la génération précédente qui a diminué de prix si on n'est pas dans la recherche de l'excellence.


Penser également à l'occasion, on trouve plus facilement des objectifs nikon ou canon en seconde main bien que sur des sites plus spécialisés on a de la revente chez sony ou les 4/3 aussi mais plus rarement.




En final , je conseille quoi ?


Pour moi , il n'y a pas un maître achat et si vous choisissez un boitier , je trouverai des points positifs et des points négatifs. Il est très difficile de conseiller un débutant car on ne connait pas son orientation futur , va-t-il aimer les photos de sports en salle, de paysage, l'animalier, la macro...

Personnellement j'ai un fullframe avec plus de 40 millions de pixels et un bridge capteur un pouce. Ce choix peut paraître bizarre mais j'ai à la fois un boitier léger pour la balade et un boitier pro quand les situations l'exigent.

Comments